Thomas Dusauroi, mon ancêtre parisien le plus ancien à ce jour

Publié le par Delarue/Gibot

Ceux qui me connaissent savent que je suis très heureux d'être parisien et de vivre en plein coeur de la capitale depuis plus de 15 ans. J'ai plusieurs ancêtres de la fin du XVIIIe siècle et du XIXe siècle qui sont nés à Paris mais comme toutes les archives ont brûlé en 1871 lors de la Commune de Paris, je n'ai jamais réussi à trouver d'ancêtre parisien plus ancien. Cependant, au mois de novembre 2011, j'ai fait une petite trouvaille parmi mes nombreux ancêtres qui ont vécu à Aubervilliers (93) juste au Nord de Paris.

 

En effet, à la 12e génération, je viens de découvrir un dénommé Thomas Dusauroi, mort à Aubervilliers le 23 octobre 1682. Sur son acte de mariage en date du 3 août 1654 avec Elisabeth Lemoine, il est précisé que Thomas Dusauroi est né à Paris dans la paroisse Saint-Laurent. Voilà donc un de mes ancêtres qui est né dans l'actuel 10e arrondissement de Paris. L'église Saint-Laurent est aujourd'hui juste à côté de la Gare de l'Est.

 

Thomas Dusauroi était

- le père de Thomas Dusauroi né à Aubervilliers le 10 août 1656, marié le 14 juin 1653 à Aubervilliers  avec Jeanne Besnard, parents de :

- Marie-Elisabeth Dusauroi née le 6 août 1687 à Aubervilliers (93), mariée le 25 juin 1698 à Aubervilliers avec Charles Degrave, parents de :

- Marie-Catherine Degrave, née le 25 janvier 1711 à Aubervilliers, morte le 23 mai 1756 à Auberviliers, mariée le 3 février 1738 à Aubervilliers avec Laurent Lebouc parents de

- Laurent Lebouc, né le 22 février 1742 à Aubervilliers, mort le 26 avril 1821 à Aubervilliers, re marié (après veuvage) à Aubervilliers le 14 septembre 1773 avec Marie-Brigitte David, parents de

- Marie-Louise Lebouc, née le 14 mars 1783 à Aubervilliers ==> voir article du 1er février 2010

 

Thomas Dusauroi Ancêtre n° 3948

12e génération : grands-parents des arrière grands-parents des arrirère grands-parents de mes arrière grands-parents.

Branche Lucotte (famille de la mère de ma grand-mère maternelle)

 

Commenter cet article